Investir dans l’immobilier ?

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Les principales motivations pour l’investissement dans l’immobilier sont :

  • Sécuriser la résidence principale et familiale
  • Créer la source d’un revenu récurrent
  • Créer la source d’un complément de retraite
  • Créer un actif qui se valorise dans le temps
  • Constituer un patrimoine transmissible aux enfants

Pour cela, la pleine propriété immobilière confère au propriétaire d’un bien immobilier des droits absolus dans le sens du code civil (Ccv554) :

Le droit de jouir :
Louer (en nu, meublé, saisonnier…), utiliser (comme résidence principale ou secondaire, comme pied à terre, pour les enfants ou les parents…), hypothéquer.

Le droit de disposer :
Vendre ou démembrer.

Dans ce sens, toute acquisition immobilière qui dégage une bonne perspective à long terme sur l’ensemble de ces droits offre à son propriétaire une grande flexibilité d’utilisation pour son futur.

Comment investir bien dans l’immobilier ?

Distinguer le statut fiscal de son contenu :

  • Le statut fiscal est un choix personnel : On n’est pas « obligé » de donner en location selon des critères spécifiques un bien acquis en VEFA ou ancien avec travaux, sauf si on souhaite bénéficier des avantages fiscaux correspondants. Puis on n’investit pas dans l’immobilier uniquement pour obtenir une réduction d’impôts.
  • Le contenu est de l’immobilier en pleine propriété ou démembré : Des appartements, maisons et immeubles, anciens ou neufs (VEFA).

Considérer un horizon de détention à durée indéterminée :
La durée de détention est bien supérieure à la durée minimale de mise en location prescrite par certains dispositifs de défiscalisation (Pinel, Denormandie, Malraux…)  : on est bien libéré des contraintes de location mais pas « obligé » de vendre le logement !

Appliquer du bon sens :
Sélectionner d’abord selon des critères de bonne perspective immobilière à long terme, puis optimiser selon les possibilités du régime de défiscalisation le plus approprié à votre situation patrimoniale. Appliquer la gestion de bon père de famille, privilégier la prévention de risques à la gestion de risques dès le départ, s’entourer de bons professionnels.

Enfin, les bonnes opportunités dans l’immobilier sont précaires : Elles disparaissent rapidement du marché et il faut recommencer à chercher !

Share your thoughts